Une vie, un témoignage

Inhibiteurs de la tyrosine kinase de Bruton (BTK) – quoi de neuf ?

Depuis la découverte de la mutation MYD88 chez la grande majorité des malades de Waldenström, les traitements ciblés ou inhibiteurs de voies de la famille des inhibiteurs de la tyrosine kinase de Bruton (BTK) sont de plus en plus étudiés pour soigner cette maladie.

L’ibrutinib donne de très bons résultats et fait partie des principales options de traitements de la Waldenström. Son efficacité est moindre pour les Waldenström qui présentent des mutations CXCR4 ou qui n’ont pas de mutation MYD88. Il est proposé en combinaison ou non avec le rituximab, l’intérêt de cette association fait débat.

Il donne aussi des résultats prometteurs pour traiter les Waldenström avec syndrome de Bing-Neel.

Il présente cependant des effets secondaires comme par exemple la fibrillation auriculaire (tachyarythmie cardiaque) ainsi qu’un effet rebond des IgM (augmentation de la concentration sérique du pic monoclonal d’IgM) lors de la suspension du traitement. Des essais cliniques sont en cours sur des molécules de la même famille afin de tenter de les réduire et d’améliorer l’efficacité de ce type de traitement.

Des inhibiteurs de BTK nouvelle génération sont également en cours de développement afin de vaincre la résistance au traitement observée chez certains patients sous ibrutinib.

Afin de vous tenir informés des études en cours sur ces nouveaux traitements, notre association, en complément des informations déjà accessibles sur ce sujet dans sa bibliothèque, a traduit les paragraphes consacrés aux inhibiteurs de BTK de l’article du Lancet  du 7 novembre 2020 : Recommandations de traitements consensuelles issues du dixième Atelier International sur la Macroglobulinémie de Waldenström

Cet article du Lancet présente les essais sur les possibles successeurs de l’ibrutinib : l’acalabrutinib, le zanubrutinib, le tirabrutinib et introduit également les inhibiteurs de BTK non covalents de deuxième génération (vecabrutinib, LOXO-305) visant à contourner les mécanismes de résistance aux inhibiteurs de BTK.

Pour lire cette traduction, cliquez : ici

Plus d’informations sur  :

Recommandations de traitements consensuelles issues du dixième Atelier International sur la Macroglobulinémie de Waldenström

Les commentaires sont fermés.