Une vie, un témoignage

Nouveau diagnostiqué

Vous venez d’être nouvellement diagnostiqué avec la maladie de Waldenström?

Vous trouverez sur ce site des informations qui vous aideront à mieux comprendre votre maladie et vous aider dans votre suivi médical.

Vous trouverez dans la page « BIBLIOTHÈQUE » près d’une centaine de documents utiles, notamment dans les onglets «Livrets», «Traitements & Tests» et «Comprendre Wald», de même que comment adhérer à notre association, faire un don pour la recherche ou encore vous inscrire à la liste de discussion des Wald.

Sur la page «CONSEIL SCIENTIFIQUE» vous trouvez des hématologues spécialisés dans cette maladie.

En adhérant à notre association vous pourrez accéder aux vidéos de nos rencontres médecins/patients, à l’outil « Tableau des analyses » ou encore aux témoignages d’autres malades.

Pour mieux comprendre cette maladie indolente, nous vous invitons à lire les documents ci-dessous :

Fiche descriptive détaillée sur la Macroglobulinémie de Waldenström.

Document rédigé et revu par des spécialistes de cette pathologie, il vous permettra de trouver des réponses à vos questions sur la maladie en général: ses traitements, son diagnostic, les précautions à prendre, les symptômes, la douleur, les tests, les mutations…

Ce document explique la nature des analyses médicales et leur signification dans le cadre de la Macroglobulinémie de Waldenström (MW). Il permet aux patients ayant cette maladie et à leur accompagnants de mieux comprendre les résultats médicaux et de pouvoir en discuter avec leurs médecins.

Nota : la macroglobulinémie de Waldenström est souvent notée MW (ou WM en anglais)

Guides des options de Traitement

Il n’existe à ce jour aucun traitement standard de la MW. Le traitement est souvent personnalisé. Les patients atteints de la MW disposent de plusieurs familles de traitements qui peuvent être combinés de façon variable.

Voici des guides qui vous expliquerons le mode de fonctionnement de ces familles de traitements :

Chimiothérapie par alkylants comme le chlorambucil, le cyclophosphamide et la bendamustine, ou par analogues nucléosidiques comme la fludarabine et la cladribine.

Corticostéroïdes, tels que la prednisone et la dexaméthasone et médicaments immunomodulateurs tels que le thalidomide et la lénalidomide.

Traitement biologique par anticorps monoclonaux comme le rituximab et l’ofatumumab.

Inhibiteurs de protéasome comme le bortézomib et carfilzomib.

Traitements ciblés sur les voies de signalisation des cellules B, notamment l’Imbruvica et l’everolimus

Notre association est là pour vous aider

Amicalement,

Le bureau